header

Du Japon à l’Acropole : l’art paysager de Dimitris Pikionis

Samedi,16:30 - 17:30 à Gingko

Au 20ème siècle, l’intérêt des architectes occidentaux pour le Japon se concentre entre autres sur le shintō, – la voie des dieux – et la naturalité dans les arts. Les chemins de l’Acropole que Dimitris Pikionis (1887-1968) a créés de 1954 à 1958 font partie des œuvres les plus poétiques du 20ème siècle. Nous vous proposons d’explorer ces voies, en particulier celles qui présentent des similitudes avec les chemins des temples et des jardins japonais.

Conférence proposée par Irène Vogel Chevroulet, enseignante à l’EPFL et spécialisée dans l’architecture des jardins japonais.



26 janvier 2020